envie de faire la paix avec la vie ? il y a la régulation émotionnelle tipi

Et si tu te voulais du bien ?

3ème article :

Aujourd’hui, je veux écrire sur un thème un peu oublié de nos jours : la bienveillance envers soi-même. J’aimerais appuyer sur cela car la réussite, l’excellence, la compétition et la volonté me semble très prônées et nous oublions de vivre, la vie. Nous oublions avec qui nous vivons en premier : nous-même. Il s’avère que vous êtes là et que vous êtes vous.

1) Je suis la personne la plus importante de ma vie et ma meilleure amie:

Il s’avère que la personne avec qui je vais traverser la vie est moi tout d’abord. Je serais toujours là pour moi-même, toujours présente pour tout et dans n’importe quelle situation des plus drôles aux moins rigolotes ! Et si j’étais une bonne compagne pour moi-même ?

 

Et si je devenais dès aujourd’hui

une amie fidèle sur qui je peux compter, une personne douce, protectrice, patiente, bienveillante, empathique, une bonne parente, une couverture enveloppante, un bon arbre sur lequel m’appuyer ? Es ce que cela pourrait me rendre la vie plus agréable ? Je peux et je suis la première personne à me rendre la vie plus douce !

2) Je peux me lancer des challenges à moi-même:

Il est vrai que nous avons grandis dans des écoles ou les notes étaient les stars et être le meilleur le but non dit. Pourtant, se comparer aux autres usent notre élan vital et nous poussent à croire que nous devrions être autrement. Avant de vouloir changer, il est fort d’embrasser qui nous-sommes, là ou nous en sommes. Je suis ici, maintenant, par rapport à mon histoire vécue et j’accepte cela avec bienveillance.

 

Cet amour de nous-même

se diffuse en nous et nous permet ensuite d’avoir envie de grandir et d’évoluer ! Par rapport à soi-même et non continuellement à autrui. Bien sur, il est intéressant de se lancer des challenges parce que nous sommes motivés par les prouesses d’une personne mais nous pouvons garder à l’esprit que là ou nous en sommes est correct comme on dit au Québec !

3) Je me donne de l’amour à moi-même:

Nous sommes nombreux à panser des blessures du passé et à ressentir une blessure d’abandon plus ou moins forte. Bonne nouvelle car dès aujourd’hui il est possible de se donner de l’amour soi-même sans chercher à tout prix que les autres remplissent notre manque d’amour.

 

Pour cela, la bienveillance envers soi-même

est à faire grandir en nous mais aussi des phrases simples comme « je m’aime et je m’accepte tel que je suis » à répéter plusieurs fois (bonne vidéo à voir sur you tube de Cristina Marques « webconference de Cristina se libérer de la dépendance affective »). Cet amour que nous nous donnons vient combler notre besoin d’amour et nous ressentons plus de plénitude et de joie à être qui nous-sommes ! La vidéo de Léa est intéressante aussi « dépendance affective : comment en finir une fois pour toute. Définition, témoignage et solution ». Chacun prend ce qui lui parle !

4) J’agis en bienveillance:

Chaque jour, je m’observe vivre et je me dis des phrases encourageantes ! Quand je vis une situation délicate, je me rappelle ce choix que j’ai fait d’amour de moi-même et je le réitère à ce moment là. Je m’accompagne avec le plus de bienveillance possible et je m’imagine comme si j’encouragerais un enfant dans la même situation. J’accueille mes émotions et je me donne le droit d’être qui je suis tel que je suis, cela fait du bien !!

 

Enfin je me dis oui !

Nouvelle naissance ! De plus, je prends soin de moi en me nourrissant dans tout les sens du terme d’aliments, de relations et de passions qui me font du bien ! Cela augmente ma joie et me donne plus de facilité pour être en bienveillance envers les autres.

5) Je me veux du bien !

Chaque jour je me donne de la tendresse et je fais les choix qui me rendent joyeux. Je décide dès maintenant que j’assure mon bien être et j’accueille dans mes proches des personnes qui me veulent du bien et avec qui je me sens moi-même et épanouie.

 

Je décide que mon passé appartient au passé

et je créer mon présent avec toutes les couleurs que je souhaite et tout les arcs en ciel que je m’offre ! Ma vie devient colorée, douce et en accord avec moi-même !

En résumé :

Je deviens ma meilleure amie
Je me lance des défis à moi-même
Je nourrie mon besoin d’amour
Chaque jour, j’agis en bienveillance envers moi-même
Je me souhaite le meilleur

Astuces :

écrire des aides mémoires que je colle un peu partout et écrire sur ma main qui me suis partout !

A lire mon article en lien :

Oser poser ses limites

Anne-élise Robert

Laisser un commentaire