envie de sérénité ? il y a la régulation émotionnelle tipi

Nourrir ce que je veux

Article 13 :

Ce soir après une jolie balade à la mer et l’admiration d’un nuage rose (photo) changeant de couleurs sous le coucher du soleil, j’ai envie d’écrire sur comment nous pouvons vivre notre vie. Que choisissons nous de nourrir ? La joie, la paix, l’amour, la compréhension de soi et de l’autre ou les difficultés vécues ? Ceci fait une différence parce que nous avons un réel pouvoir sur comment nous vivons notre vie et comment nous la trouvons agréable ou pas.

1) Je choisis de voir le verre à moitié plein :

Oui ceci est un choix à décider. Si je vois le verre à moitié plein, je vais vivre ma vie en regardant avec des lunettes tournées vers le positif. En envoyant de l’énergie positive autour de moi, les autres la ressentent et inconsciemment, ils auront tendance à communiquer avec moi de la même façon. C’est un cercle vertueux et mon sourire, ma bonne humeur grandissent chez les autres à mon contact. Ce qui fait grandir les miens ! Je peux choisir de voir le positif même dans certaines situations délicates.

 

Par exemple,

dans un conflit, j’apprends à poser mes limites. Dans un temps sans travail rémunéré, je prends du temps pour moi. Au final, c’est à moi que je rends service et aux autres en décidant de vivre de cette façon parce que cela me donne de la force et m’encourage chaque jour. Je deviens de bons conseils pour d’autres qui sauront que ma vision d’eux sera tournée vers leurs forces. Je suis alors une bonne compagne pour moi-même aussi !

2) Mes pensées créent ma réalité :

Grâce à la physique quantique, à l’ingénieux travail de Albert Einstein, nous savons aujourd’hui que nos pensées, par la vibration qu’elles émettent, nous attirent des situations qui sont sur la même longueur d’ondes. Aussi, si nous pensons que les autres sont le plus souvent bienveillants, nous pensons régulièrement à cela et nous projetons cette réalité sur les autres et notre environnement.

 

Qu’es ce que j’ai envie de vivre et de m’attirer ?

Comme nous dit Gandhi « Soit le changement que tu veux voir dans le monde » et cela commence par nos pensées ! Aussi, vu que nous pensons de nombreuses fois par minute, si j’oriente mes pensées vers la paix, j’oriente ma vie vers la paix. Ainsi, je nourrie la paix.

3) Lâcher le passé, choisir la confiance pour le futur et décider de vivre ma vie qui se trouve dans l’instant présent :

Oui ces positionnements sont des exercices quotidiens mais combien importants. Il est bien agréable de laisser le passé au passé, le futur au futur et de vivre tout simplement. Faire cela aide à nourrir ce que je veux parce que je ne suis pas dérangée par le passé ni le futur et je me concentre mieux sur ma vie de maintenant. Et au final, n’es ce pas cela vivre ?

4) Nourrir le bonheur :

Oui, le bonheur se construit et s’arrose jour après jour. Comme nous l’explique Christophe André dans ses livres : la vie c’est des moments de bonheur. Parfois, le bonheur s’arrête mais il revient ! Choisir le bonheur, c’est une action que nous pouvons faire parce qu’il s’amplifie même dans des petites choses du quotidien et se transmet aux autres. Nous pouvons le faire germer, l’arroser, le dorloter et le voir grandir.

 

Vivre pleinement sa croissance

Pour cela, faire ce qui me fait plaisir, écouter mes ressentis, rire, choisir ce qui me met en joie aident à créer son bonheur. Et si nous sommes heureux, il y a de belles chances que pour notre entourage, notre enthousiasme soit contagieux !

En résumé :

Je me concentre sur le positif dans mes pensées et dans la vie
je vis au présent !
Je m’occupe de créer mon bonheur

Astuces :

Des post-it, des post-it et encore des post-it que je colle là ou je vis, ou je veux et au travail 🙂
Écrire ce que je veux et poser des actes dans ce sens
Regarder des documentaires spirituels tistrya sur you tube, il y en a des passionnnants !
Méditer pour calmer mon mental (application petit bambou, you tube avec Christophe André, …)
Sourire et rire le plus possible !
Travailler son passé et ses peurs en séance de régulation émotionnelle tipi avec moi 🙂

En lien mon article !

Ouvre toi et le monde s’ouvrira !

Anne-élise Robert

2 réflexions au sujet de « Nourrir ce que je veux »

  1. J’ai découvert le Tipi par Anne-Elise Robert, qui est praticienne Tipi. Elle est super ! C’est une méthode très intéressante pour se débarrasser de ses trauma, petits ou gros.
    En gros, il s’agit de réguler des émotions qu’on a du mal à contrôler: la colère, l’angoisse face à certaines situation, des phobies, peur de conduire, du noir, une tristesse intense et soudaine…
    Tu es invitée à repenser à un moment où tu as ressenti cette émotion qui te gènes. Et tu fermes les yeux et tu observe dans l’instant ce que tu ressens dans ton corps: cœur qui bat, boule au ventre, mal de tête… Et tu laisses ces sensations se développer. Puis tu rouvres les yeux, la praticienne te pose des questions sur ce que tu as ressenti et tu recommences jusqu’à ce que le rappel de la situation initiale ne produise plus d’effet dans ton corps.
    C’est une technique de travail sur la mémoire sensorielle.
    Et normalement, cette émotion qui te perturbait souvent ne revient pas.
    Je trouve que ça apporte un vrai mieux-être.

Laisser un commentaire